Thaïlande

Destinations

  • Bangkok

  • à propos

    La Thaïlande est un pays d’Asie du Sud-Est qui a une superficie de 513 120 km² (à peu près l’équivalent de la France métropolitaine) et qui s’étend sur près de 2000km entre de son point haut (Chiang Rai) et son point bas (Yala).

    Le pays partage des frontières communes avec les principaux acteurs de l’Asie du Sud-Est (excepté le Vietnam) à savoir, le Cambodge, le Laos, la Birmanie et la Malaisie. Ses côtes maritimes donnent accès à la mer de Chine (via le golfe de Thaïlande), et à l’océan Indien (via la mer d’Andaman).

    Le pays est peuplé de près de 70 millions d’habitants qui se répartissent dans 3 grandes parties du territoire :

    • La partie nord – la Thaïlande historique & traditionnelle dont la ville emblématique est Chiang Mai, la ville aux 300 temples bouddhistes. Dans cette partie ouest du nord, on y mène une vie dans les standards du mode de vie asiatique traditionnel avec une dose de modernité croissante dans les villes. Cette région tire sa prospérité essentiellement de la culture du riz. Quant à la partie est, qui est très aride, elle n’offre guère d’opportunités de travail dans l’agriculture. Elle est de ce fait très peu peuplée et devient au fil des années quasi désertique.
    • La partie centrale – la Thaïlande urbaine avec sa capitale Bangkok et toutes ses villes satellites. C’est donc la Thaïlande moderne qui a profité d’une arrivée massive de Thaïlandais  qui ont quitté leur campagne au fil des années, des décennies, voire des siècles. C’est évidemment la partie la plus occidentalisée du pays, Bangkok rivalisant de plus en plus avec les grandes mégalopoles mondiales.
    • La partie sud – la Thaïlande touristique avec ses paysages de rêve et ses fameuses îles comme Phuket, Koh Lanta, Koh Tao et bien d’autres. Cette partie de la Thaïlande est beaucoup moins habitée par la population autochtone, mais du fait de l’afflux de touristes durant la saison haute (et la population d’expatriés qui devient de plus en plus importante), un véritable écosystème s’organise autour du tourisme qui contribue à peu près à 15% du PIB thaïlandais.

    Climat

    Le climat de la Thaïlande est un climat tropical à deux saisons

    • Une saison des pluies appelée mousson : de fin mai à novembre
    • Une saison sèche : de décembre à avril

    Les températures sont élevées tout au long de l’année sauf peut-être de novembre à février dans la partie du nord du pays, où les températures sont plus supportables pour ceux qui ont des difficultés avec le climat tropical. C’est la raison pour laquelle cette période est privilégiée pour les touristes du monde entier. Certains l’appellent l’hiver thaïlandais.

    Economie

    Considérée comme un des “tigres” d’Asie, la Thaïlande a bénéficié d’un incroyable développement à partir des années 80, lorsque que le Japon a investi massivement dans le Royaume, notamment dans l’industrie électronique. Depuis ces années, la Thaïlande a connu une croissance continue pour arriver récemment à la 26ème place du classement des plus grandes puissances mondiales. Tout cela au prix peut-être de fortes disparités sociales (1% détient 66% des richesses) et territoriales entre les villes et les campagnes, où l’écart de développement est très important comme dans beaucoup de pays d’Asie du Sud-Est.

    En plus de ces technologies de pointe, la Thaïlande tire sa prospérité de la culture du riz où elle est l’un des premiers exportateurs mondiaux.

    Le pays affiche des indicateurs stables depuis des années, à savoir : un taux d’inflation contenu (en dessous de 3%), un chômage quasi inexistant (en tout cas concernant les chiffres officiels), et une monnaie plutôt stable qui a tendance à s’apprécier par rapport à l’euro. Ses principaux partenaires commerciaux sont : la Chine, les USA, le Japon, la Corée du sud et la Malaisie.

    Tourisme

    La Thaïlande attire chaque année près 44 millions de touristes à travers le monde, ce qui fait de ce pays une des destinations les populaires au monde. Le tourisme pèse à lui seul près de 15% du PIB du Royaume.

    Régime politique

    La Thaïlande est officiellement une monarchie républicaine principalement tenue par une oligarchie militaro-conservatrice depuis le coup d’Etat de 2014. Un militaire occupe et concentre les pouvoirs politiques depuis la mort de Bhumibol Adulyadej en 2016.

    Pour décrire le climat politique qui y règne, on peut lire sur le site de Human Rights Watch : ” le général Prayut Chan-ocha, a interdit les activités politiques et les réunions publiques, a imposé la censure des médias, arrêté arbitrairement des dissidents et détenu des civils dans des installations militaires. Les autorités ont utilisé des accusations de lèse-majesté (insulte à la monarchie), de sédition et de crime informatique pour supprimer la liberté d’expression”.

    Constat qu’il faudrait certainement relativiser, mais qui indique qu’il ne faut pas percevoir la Thaïlande avec les mêmes critères politiques que les démocraties occidentales.

    Infos Expat

    Devise :

    THB

    Sur les 3 millions d’étrangers vivant en Thaïlande (dont 2 milllions ayant le statut d’expatrié), il y a “officiellement” environ 13 000 Français inscrits au consulat de France, ce qui fait de la Thaïlande une des destinations les plus populaires d’Asie. “Officieusement”, il est difficile de donner un chiffre crédible du fait de la diversité des profils : beaucoup parlent d’un nombre avoisinant les 50 000 expatriés ou immigrés de nationalité française vivant de manière permanente dans le pays du sourire.

    Du fait du succès de la Thaïlande comme destination privilégiée par les expatriés du monde entier, il  devient de plus en plus difficile d’obtenir un titre de séjour de longue durée, les autorités thaïlandaises restreignant de plus en plus les conditions d’obtention de visas non touristiques tant chez les retraités, les salariés et même les entrepreneurs. Et tout indique que ce mouvement se poursuivra dans les années à venir.

    La période de laxisme généralisé est donc largement terminée envers les backpakers et les marginaux en tout genre. Cependant, il est important de dire que la Thaïlande est loin d’être un pays fermé sur lui-même. Elle pourra vous accueillir très convenablement si vous répondez à ses exigences, d’où l’intérêt de bien préparer son expatriation si vous ciblez cette destination.

    Qualité de vie

    La qualité de vie en Thaïlande est certainement le point fort du pays. Dans les nombreuses contributions dont nous avons à disposition certains pointent parfois quelques inconvénients à vivre en Thaïlande qui sont tout de suite contrebalancés par le bien-être général que procure le pays.

    La Thaïlande est donc reconnue pour sa douceur de vivre et ce n’est visiblement pas prêt de changer, à condition évidemment de supporter la chaleur tropicale et de s’adapter à une autre civilisation. Et c’est plutôt cette dernière problématique qui est à l’origine de beaucoup de confusions.

    Dans tous les cas, le score de l’indice de la qualité de vie de la Thaïlande est un des plus élevés de notre répertoire. Il est plutôt équilibré et ne souffre pratiquement d’aucune faiblesse, si ce n’est quelques problèmes liés à l’environnement.

    Niveau de bonheur

    7
    C'est au niveau du ressenti général que l'on perçoit le mieux la qualité de vie qui y règne, La Thaïlande se classant parmi les premières destinations dans notre classement. La note se base sur une impression subjective reflète "objectivement" ce que la rédaction de french.run perçoit au niveau des expatriés : à savoir un bon degré d'épanouissement dans le pays et quelque soit le profil de l'expatrié.

    Système de Santé

    8
    La Thaïlande offre pour les expatriés des services liés à la santé très proches de ceux des pays occidentaux. Les médecins sont réputés comme compétents et sont souvent formés dans les universités occidentales. Les établissements médicaux dédiés aux expatriés jouissent d'une excellente réputation.

    Sentiment de sécurité

    9
    La Thaïlande est un pays les plus sûrs du monde au niveau de la sécurité liée à la personne, et encore plus pour les étrangers qui bénéficient d'une police spéciale. Néanmoins, beaucoup d'expatriés pointent des problèmes liés à la sécurité routière.

    Transport & Infrastructures

    8
    La qualité des infrastructures est un point fort du pays. Que ce soit au niveau des transports, des routes, des bâtiments publics, des télécommunications (...) les infrastructures sont dignes des pays les plus avancés.

    Ambiance, intégration & accueil

    6
    La question de l'intégration et de l'accueil est le point le plus sensible du classement. Nous avons à disposition de nombreux témoignages qui nous font part, malgré un sentiment de bien-être général, de leur frustration avec la population autochtone regrettant des difficultés d'intégration.

    Nous tenons à avertir les candidats à l'expatriation que la Thaïlande, comme pratiquement tous les pays d'Asie, et encore plus les pays à culture bouddhiste, privilégient beaucoup plus la notion de groupe que les pays occidentaux, par essence plus individualistes. En d'autres mots, un Thaïlandais fait partie d'un groupe ethnique particulier. C'est simple : soit vous y appartenez, soit vous n'y appartenez pas. Il n'y a aucune illusion à se faire en tant qu'occidental, même si vous apprenez la langue comme certains, et même si vous êtes marié avec une personne appartenant à cette ethnie, vous serez toujours considéré comme un étranger.

    Néanmoins, pour contraster cette vision des choses, les Thaïlandais sont rarement agressifs et sont plutôt bienveillants. C'est le pays du sourire qui a une particularité : il n'a pas connu la colonisation européenne, c'est-à-dire que les occidentaux ne sont pas perçus particulièrement comme des ennemis consciemment ou même inconsciemment.

    De plus, il est important de dire que la Thaïlande étant sortie de la misère assez récemment, les relations humaines sont régies pour beaucoup par l'argent et le statut social.

    Tourisme & Culture

    7
    La Thaïlande offre une diversité touristique très importante pour tous les curieux et tous les profils. Nous vous invitions à visiter la section dédiée à ce sujet.
    Bien évidemment, le patrimoine historique, très riche, tourne autour de la culture bouddhiste.
    Au niveau culturel, bien que les villes s'occidentalisent de plus en plus, il ne faut pas s'attendre à y voir une vie culturelle intense comme dans les grandes capitales européennes. Des témoignages d'expatriés sont très explicites à ce niveau : ils regrettent ce manque. Néanmoins, plusieurs font état d'une vie culturelle (dans le sens occidental du terme) s'intensifiant dans certaines villes comme Chiang Mai par exemple.

    Lifestyle

    9
    Que ce soit au niveau de la gastronomie, des sorties, des restaurants, des cafés, de la street food, des services à la personne, des services au corps (comme les massages par exemple) etc. ,la Thaïlande garantit des possibilités importantes, voire infinie, au niveau du lifestyle ... et ceci pour pratiquement tous les goûts.

    Ecologie & propreté

    5
    La conscience environnementale est certainement le point faible de la Thaïlande en ce qui concerne le classement lié au bien-être. On regrette particulièrement l'importante pollution des villes et la dégradation de certains sites du fait du tourisme de masse.

    Cependant, l'écologie fait partie des nouvelles priorités gouvernementales. Il est donc possible d'observer une très grande évolution dans ce domaine dans les années à venir.
    Indice de la qualité de vie 71





    éducation

    Qualité de l'enseignement

    7
    Évaluation de la qualité de l'enseignement primaire et secondaire.

    Disponibilité / Coût

    6
    Rapport disponibilité / coût de l'enseignement (plus le rapport est intéressant, plus la note est élevée)

    Périscolaire

    9
    Qualité du périscolaire : associations sportives, culturelles, artistiques + réseau de crèches ou de garderie.

    Universités

    6
    Qualité du système universitaire : professeurs, établissements, filiaires, campus etc.
    Indice du Savoir 69

    Coût de la vie

    Beaucoup d’expatriés ont choisi la Thaïlande car c’est une destination qui offre un très bon arbitrage entre la qualité de vie et son coût. Et ceci dans pratiquement tous les domaines, même quand la monnaie locale (THB) a tendance à s’apprécier par rapport à l’euro. En temps normal, l’inflation y est modérée (environ 2-3% par an) et la monnaie plutôt stable.

    Evidemment, cette constatation vaut si vous êtes prêts à abandonner vos habitudes occidentales au niveau de la gastronomie par exemple et à ne pas forcément vivre dans les grands centres urbains.

    De plus il faut avertir le candidat à l’expatriation potentiel qu’il existe une très forte disparité entre les villes et les campagnes, contraste encore plus saisissant entre Bangkok et le reste de la Thaïlande.

    Logement

    7
    C'est un point important : la Thaïlande offre des possibilités locatives et à l'achat très intéressantes. En tout cas, bien plus intéressantes qu'en France et en Europe.
    Néanmoins, quelques expatriés font état d'une inflation immobilière conséquente à Bangkok.

    Alimentation

    8
    Le prix de l'alimentation est très intéressant si vous adaptez vos habitudes alimentaires à ceux des Thaïlandais. Evidemment, si vous décidez de vire à l'occidental, il faudra en payer le prix.

    Assurance santé

    3
    La note donnée est issue d'un sondage auprès des expatriés. Elle est donc à relativiser du fait qu'une assurance santé privée est bien plus coûteuse que la sécurité sociale à la française. À ce que nous observons, les assurances santé ne sont pas spécialement plus cher que dans d'autres pays du même type que la Thailande.

    Énergie

    6
    À l'heure où sont écrites ces lignes, l'électricité est facturée à 0.1 € / kWh, soit près de deux fois moins cher que la France. Quant au prix de l'essence, il est à peu près le même qu'en France.

    Télécommunication

    7
    Les prix des forfaits téléphoniques et des carte SIM sont bas, voire très bas, si on les compare à la France. Par exemple, le prix constaté pour un forfait internet illimité est de 500 THB. Quant à la carte SIM et votre forfait 4G, tout dépendra de votre exigence de débit. Dans tous les cas, les prix sont très raisonnables.

    Services

    6
    Les expatriés notent durement le prix des services comme ceux de la restauration, des services à la personne, au corps etc. Ce n'est pourtant pas ce que la rédaction de French.run constate.

    Transports

    9
    À l'heure où sont écrites ces lignes, l'électricité est facturée à 0.1 € / kWh, soit près de deux fois moins cher que la France. Quant au prix de l'essence, il est à peu près le même qu'en France.

    Biens de consommation

    6
    Indice du Portefeuille 66





    Travail & Business

    Marché du travail

    4
    La Thaïlande protège son marché du travail. C'est-à-dire que les autorités locales réservent des pans entiers de métiers pour la population autochtone. Ce sont principalement des métiers manuels et peu qualifiés. Vouloir trouver un travail dans ces métiers protégés est peine perdue.

    Par contre, la Thaïlande est à la recherche de profils spécifiques. Vous pourrez obtenir des conditions de travail adéquates si vous rentrez dans ce type de profil. Pour donner un exemple, il existe de nombreux témoignages d'expatriés qui travaillent dans l'éducation et qui s'épanouissent pleinement dans leur vie professionnelle.

    Indice de Prospérité

    7
    Critère : salaire moyen, niveau de vie, dynamisme économique etc.

    Stabilité économique, politique & fiscale

    7
    Est pris en compte tous les critères liés à la stabilité politique, fiscale, juridique et sociale.

    Climat des affaires

    6
    Evalue le dynamisme entreprenarial du pays : attrait fical, facilité d'installation etc.

    Indice Digital Nomade

    9
    Qualité du réseau internet (+4G, 5G), lieux dédiés, communautés présentes etc.

    Indice de Compétitivité 61

    Note finale

    La Thaïlande offre un des bilans les plus équilibrés de notre système d’évaluation. S’appuyant autant sur le ressenti que sur des critères objectifs, le pays du sourire peut s’enorgueillir de figurer dans le peloton de tête de beaucoup de critères que nous privilégeons.

    Les témoignages d’expatriés français vivant en Thaïlande donnent un bon aperçu du climat général qui y règne. La plupart d’entre-eux voient beaucoup plus de points positifs que de négatifs à s’y installer à condition évidemment de supporter le climat tropical et de s’adapter à une autre civilisation, c’est-à-dire à un rapport avec les habitants qui diffère complètement des sociétés occidentales.

    On peut le voir d’un côté négatif, par exemple avec Paul qui nous avertit par ces mots : “Attention, la séduction, la manipulation est un jeu de rôle, il se pratique sans état d’âme. J’observe que les Thaïlandais ont très peu d’affect, même entre eux, au motif d’une certaine pudeur , qui ne permettrait pas, au niveau de la société d’exprimer leur émotion et, par nature, une sincérité absente de ce fait. Creuser toujours les 2 premières couches d’un individu avant de découvrir à qui vous avez réellement à faire .”

    Cependant quand un point négatif est pointé par un expatrié, il s’ensuit pratiquement toujours un constat récurrent, celui que fait Jl qui résume parfaitement la situation : ” Mais plus de positifs que de négatifs et surtout tremplin pour la vie futur pour les enfants (choix des écoles. Internationales ….) cours particuliers pas cher. Beaucoup d’activités et de sport différents.”

    C’est peut-être John, un expatrié français, qui fait une merveilleuse synthèse de l’expatriation en Thaïlande  “si vous n’avez pas de revenu passifs stable c’est vraiment peu envisageable, mais pour quelqu’un qui cherche une vie simple comme moi, c’est le top”.

    En fait, en Thaïlande, on observe des gens qui réussissent et d’autres qui échouent. La part psychologique est certainement très importante dans ces destins, mais ce qui est sûr, c’est que si vous cherchez la simplicité dans la vie, la Thaïlande peut être une destination à mettre sur le haut d’une liste de choix potentiels.

     

    68


    Les plus :

    • le sentiment de bien-être
    • les infrastructures (notamment liées au transport)
    • la qualité des soins médicaux
    • le coût de la vie
    • le lifestyle (notamment la gastronomie)
    • diversité et qualité des paysages
    • le sentiment de sécurité
    • family friendly
    • les télécommunications

    Les moins :

    • la politique de visa
    • protection du marché du travail
    • la vie culturelle et artistique
    • la conscience écologique
    • la sécurité routière
    • les restrictions sur le droit à la propriété

    Questions / Réponses

    Communauté


    Vidéos

    Lieux & Architecture



    Blogs & Réseaux sociaux